P’eau douce, 2004, artwork by Marc Dulude. Photo credits: Marc Dulude.

P’eau douce, 2004, artwork by Marc Dulude. Photo credits: Marc Dulude.

P’eau douce, 2004, artwork by Marc Dulude. Photo credits: Marc Dulude.

Crédits photo: Marc Dulude

Présent streché

Matériaux :
Eau, latex, lumière ultraviolette, pompe hydraulique, matériaux recyclés, son, textile, ventilateur
Dimensions :
Variables
Medium :
Installation

Contexte :
Exposition solo présentée dans le cadre de la Fête de l’art qui s’est déroulée du 13 janvier au 12 février 1999 à la galerie universitaire BIA de l’UQAC à Chicoutimi.

« La première des trois soirées de vernissage s’ouvrait à la galerie universitaire sur la première exposition solo de Marc Dulude. L’installation Présent sterché. Bien que ce finissant du baccalauréat interdisciplinaire en arts de l’UQAC dessine des mécanismes séduisants et ludiques, la mise en scène de ces dispositifs faisait bientôt résonner l’ensemble sur des notes plus graves et plus inquiétantes qu’il n’y paraissait. Ainsi, de la première salle sombre où glissait un fluide lumineux dans un abracadabrant dédale rayonnant d’ultraviolets, jusqu’à la seconde salle clinique où se gonflait à notre approche un très grand tableau cadré par deux matelas sous lesquels couraient d’invisibles automates – ce Présent sterché de Dulude s’étalait à l’horizontale et exhibait la faible transcendance du désir et la simplicité des syntagmes de la dépense liée à sa quête. De là, Dulude esquissait combien l’habitude et le commerce l’emportent souvent sur la présence et le don, interrogeant notre attitude en ce lieu même où s’inscrivait un travail qu’on souhaite voir pratiqué avec assiduité. » − Michel Lemelin

Liens :